Quand faut-il changer ses lunettes de soleil ?

Par  |  0 Commentaires

Quand le ciel est dégagé laissant entrevoir les rayons du soleil, nous avons l’habitude d’enfiler nos lunettes de soleil. L’été est naturellement la saison durant laquelle nous en avons le plus besoin. Lorsque nous pratiquons du ski ou du snow, les lunettes de soleil sont également indispensables. Elles protègent nos yeux des rayons qui peuvent causer des dommages sur le long terme, les UV étant les plus dangereux.

Généralement, on change de monture quand elles sont cassées, quand elles ne sont plus à la mode, ou quand on veut changer de style de lunettes. Pourtant, un autre élément pourrait être pris en compte. C’est ce que révèle une étude effectuée par des chercheurs brésiliens.

Le soleil abîme-t-il les verres ?

Les verres des lunettes de soleil servent à filtrer les rayons du soleil pour que notamment les UV n’atteignent pas nos yeux. Tous les verres n’ont pas la même efficacité. La première chose à faire lorsque l’on choisit une nouvelle monture, est de vérifié qu’elle est certifiée CE. Ensuite, selon l’indice des verres le filtre sera plus ou moins performant. Cet indice va de 0 à 4. Les indices 0 et 1 ne sont pas vraiment utiles. L’indice 2 convient en cas d’ensoleillement moyen, et la catégorie 3 est à privilégier pour les situations de forte luminosité solaire (mer, neige…). Concernant l’indice 4 il est à réserver pour les luminosités solaires extrêmes (alpinisme sur glaciers et haute montagne) et il est interdit de conduire avec. Si vous voulez qu’une seule paire pour toute l’année, le mieux est donc d’en choisir une avec des verres de catégorie 3.

Cependant, si ces verres protègent nos yeux du soleil, ce dernier pourrait les abîmer. Avec le temps, les verres pourraient en effet être affectés par les rayons du soleil. Sans véritablement y répondre, des chercheurs de l’Université de Sao Paulo au Brésil se sont interrogés sur cette éventualité.

Comment sont évalués les indices de protection

Les chercheurs brésiliens se sont intéressés à la façon dont est mesuré le niveau de protection des verres de lunettes de soleil au Brésil. Pour définir la catégorie des verres, ces derniers sont placés à 30 centimètres d’une lampe de 450 Watts, et ce pendant 50 heures. Cela correspond en moyenne à 2 jours de soleil en été ou 4 en hiver.

Cependant, selon les chercheurs, ce test n’est pas véritablement adapté à l’ensoleillement brésilien et notamment aux zones proches de l’équateur. Selon eux, il faudrait placer les lunettes à 5 centimètres de la lampe et pendant 134 heures pour proposer une analyse plus adéquate à ces zones.

Toujours selon ces mêmes chercheurs, il est très probable que la protection des verres se détériore avec l’exposition au soleil. Même si pour le moment, aucun test n’a véritablement évalué cette éventuelle détérioration.

Changer de lunettes de soleil tous les deux ans… au Brésil

Ces chercheurs conseillent de changer de lunettes de soleil tous les deux ans pour faire face à l’éventuel vieillissement des verres. Cependant, l’ensoleillement n’est pas le même au Brésil qu’en France. Chez nous il est moins puissant. Il serait donc intéressant que des études se penchent réellement sur ce problème de vieillissement des verres. Nous aimerions savoir à quelle fréquence en France il est conseillé de changer de monture. Même si ce calcul est très variable d’une personne à une autre du fait que tout dépend de notre ensoleillement annuel et de notre fréquence à aller à la plage, aux sports d’hiver, etc.

 

Pour le moment, impossible d’affirmer que le soleil détériore ou non les verres. Si vous avez l’impression que le filtre de vos lunettes est moins performant, le mieux est d’acheter une nouvelle monture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *